Pour la conservation des chevaux de Przewalski en Lozère

chevaux

Située sur le Causse Méjean (48), à plus de 1000m d’altitude, au milieu d’un paysage steppique, Takh œuvre pour la sauvegarde et l'étude du cheval de Przewalski (appelé Takh en mongol). Financé depuis 1990 par la fondation MAVA, ce projet de conservation intégrée entre la France et la Mongolie allie la restauration des paysages, la protection de la biodiversité et la promotion du développement durable. L’annonce de la fin du partenariat financier en 2022 entre l’association et la fondation a impulsé une dynamique nouvelle. L’équipe présente sur le Causse s’est renforcée pour inventer de nouvelles activités et assurer l'autonomie financière du site et de ses missions. Accueil de groupes, formations, recherche avec les universités, stages d’observation, boutique de produits locaux et mongols : les pistes ne manquent pas et les investissements à venir sont importants. L’accompagnement Adefpat a permis et doit continuer à mieux cibler le champs des possibles, les clientèles, les scénarii financiers, le plan d'actions à mener, la gouvernance. La mutation est ambitieuse et le projet est passionnant !

Pour en savoir plus : www.takh.org

Crédit Photo : Takh