Préparer l’avenir de l’appellation AOC Cahors

PHOTO

La viticulture constitue un pan incontournable de l'économie lotoise.
Sollicitée par la chambre d’agriculture du Lot, l’Adefpat met en place un accompagnement visant à remobiliser les jeunes professionnels dans la gouvernance du Syndicat AOC des Vins de Cahors, crée en 1929 et qui compte environ 350 vignerons adhérents.
Réalisé sous forme de prospective stratégique, le travail consistera à identifier les ruptures qui se préparent dans les 10 ans à venir : changement climatique, règlementation sur les intrants, évolution des grands courants de consommation, des modes de distribution, de communication, intégration des nouvelles technologies…
et les actions à mener pour y répondre, en ciblant celles qui relèvent du collectif.
Tout l’enjeu sera alors d’imaginer un mode d’implication en phase avec les attentes de ces jeunes professionnels !
Pas moins de 30 viticulteurs ont décidé de s'engager sur cette démarche, la relève est en bonne voie !

Financé par la Région Occitanie et VIVEA