Productrices de fromages dans le Ségala lotois

PHOTO

Comment pérenniser le maintien d’une exploitation en difficulté et l’installation de trois jeunes femmes en Ségala lotois autour de la production fromagère? Comment créer une coopération entre elles pour générer un cercle économique vertueux ?

C’est le pari de l’accompagnement réussi par l’Adefpat à la demande de Figeacteurs.

Corinne Vermande transforme et commercialise aujourd’hui en fromage l’intégralité de sa production laitière.
Sa fille Amélie s’est installée et élève un troupeau de 250 chèvres laitières.
Caroline Gilbert s’est installée également et transforme une partie de la production laitière de la ferme familiale et commercialise fromages, beurre et crème.
Idem pour Sandrine Mèche, qui, elle, élève un troupeau de chèvres, transforme et commercialise fromages et desserts lactés.

Commercialisations croisées, échanges de conseils, co-résolutions de difficultés, mutualisation de matériel, soutien moral et solides apports marketing initiales par la formation développement de l’Adefpat constituent les gages de réussites de ces projets.