Quizzz de l'été : les résultats !

ph

Et cette année c'est Marie-Charlotte Martiny qui va avoir la chance de déguster des chocolats de CARRE PASSION, la chocolaterie lozérienne !

Les routes de Marie-Charlotte et de l'Adefpat se sont croisées à plusieurs reprises. Elle revient sur ces rencontres dans notre mini interview.

Quel a été ton parcours avant ton arrivée sur Villefranche de Rouergue ?

Depuis la fin de mes études d'ingénieur agronome spécialisé en développement territorial, j'ai travaillé dans différents établissements publics (Pays, communautés de communes et PETR) dans le Cantal, l'Aveyron et le Lot. Les postes que j'ai occupés m'ont permis de m'impliquer dans des projets traitant de problématiques très variées (tourisme, filière bois, maison de santé, accueil de nouvelles populations...), d'accompagner des porteurs de projets publics ou privés, de mettre en œuvre des contrats territoriaux avec l'Etat ou la Région et d'animer un programme Leader. Au PETR, j'étais également en charge de la Direction de la structure.

Aujourd'hui ton poste, ça consiste en quoi ?

Au sein de la Chambre d'Agriculture de l'Aveyron, je suis Conseillère en charge de projets territorialisés sur le secteur du Villefranchois (Ouest Aveyron). Mes missions se concentrent principalement autour de deux axes que sont l'accompagnement de projets collectifs d'agriculteurs et l'accompagnement ou la participation à l'élaboration et à la mise en œuvre des projets de développement en lien avec l'agriculture et l'alimentation (approvisionnement de la restauration collective, renouvellement des générations...) portés par les acteurs locaux (collectivités, associations...).

Un coup de coeur professionnel dernièrement ?

Pas un seul coup de coeur, mais une multitude de coups de cœur depuis ma prise de poste il y a 18 mois en observant la capacité d'adaptation et d'innovation du secteur agricole. Que ça soit sur l'amélioration des pratiques, la diversification ou l'adaptation aux différentes crises, ces acteurs relèvent de nombreux défis. Les dynamiques de développement agricole et les actions publiques territorialisées engagées permettent d'envisager de nouveaux projets dans la même lignée, ce qui me réjouit !

L'Adefpat pour toi c'est quoi ?

C'est un outil qui permet d'impliquer les différents acteurs du territoire pour co-construire des projets répondant à des enjeux locaux. Pour moi, c'est également un réseau de développeurs territoriaux qui apporte outils et méthodes innovants.