Tourisme et Maraîchage : la pluriactivité gagnante

PHOTO

Prisca Caballé est coiffeuse, Guilhem Latorre cuisinier. Gérants d'un camping en Nouvelle-Calédonie, ils rentrent en métropole avec l'envie de monter un projet en adéquation avec leur valeurs : l'environnement, l'accueil, le bien-manger. Pour trouver leur lieu idéal, ils font le tour de la France en camion et écrivent à toutes les mairies d'Occitanie. Bingo c'est la maire de Montesquieu dans le Tarn et Garonne qui les met en relation avec une habitante qui souhaite vendre sa ferme. S'en suit une année bien chargée : locataires dans la ferme qu'ils souhaitent reprendre, Guilhem décroche un poste de chef dans un restaurant de Moissac, Prisca s'inscrit dans une formation agricole avec un projet de maraîchage. L'Adefpat et les membres du Groupe d'Appui au Projet (notamment France Actives Occitanie et la communauté de communes Terres de Confluences) les aident à monter ce projet de pluriactivité : maraîchage, accueil à la ferme (location de chambres et table d'hôtes), laboratoire de transformation... Grâce à leur persévérance et ténacité, Prisca et Guilhem décrochent leur prêt bancaire et une dotation jeune agriculteur. Mais ils ont aussi trouvé une autre richesse : l'accueil des voisins, des collègues.

Photo : Prisca et le consultant formateur qui l'a accompagnée, Nicolas Danigo