Un projet innovant de résidence séniors à Calès

photo village

A Calès, petit village de 170 habitants qui surplombe la vallée de la Dordogne lotoise, la commune a décidé de construire un ensemble immobilier composé de 4 maisons, destiné à accueillir des personnes âgées valides, mais ne souhaitant plus vivre seules.
Véritable chaînon manquant entre le maintien à domicile et l’EHPAD, l’expérimentation imaginée aura une dimension intergénérationnelle puisque chacune des 4 maisons hébergera 3 résidents en rez-de-chaussée et une famille accueillante à l’étage. Inspiré d’une réalisation récente et réussie en Auvergne (Fayet le Château), la commune ne souhaitait pas pour autant reproduire le modèle à l’identique. A la demande de la communauté de communes causses et vallée de la Dordogne, l’Adefpat va accompagner un groupe de travail composé d’habitants du village à adapter la version calésienne de ce concept : quels sont les besoins des utilisateurs futurs, comment aménager au mieux ces logements, quels services leur proposer, comment intégrer au mieux ces nouveaux arrivants dans la vie du village ? Autant de questions qui seront traitées par des méthodes faisant appel à l’expertise d’usage.